samedi 14 mai 2016

PSPG Gendarmerie Nationale

PSPG
Peloton Spécialisé de Protection de la Gendarmerie

Le PSPG, pour "Peloton Spécialisé de Protection de la Gendarmerie" est un peloton spécialisé chargé de la Protection des installations Nucléaires françaises dépendant des services de la Gendarmerie Nationale Française.


Ils sont entrainés pour des interventions d'intrusion 
et notamment contre le terrorisme.

En effet, le risque terroriste est réel sur le territoire français:

Depuis des années, celui-ci a pris différents visages:

Des solutions ont été apportées et ces unités s'y sont adaptées:



Créés en 2009, les PSPG sont implantés dans les centres nucléaires 
de production d'énergie.


Ils sont au nombre de 20 pelotons et sont chacun composé de plus de 40 hommes qui ont été formés par le GIGN.


Ces pelotons existaient auparavant et étaient nommés PSIG Nucléaire. Depuis 2009, ils sont à même de répondre face à des risques terroristes et sont lourdement armés de fusils mitrailleurs et de protections balistiques...


Ils peuvent éventuellement assister les unités locales de la Gendarmerie sans compromettre leur mission principale de défense du site nucléaire.


Ils disposent aussi d'armes non létales pour contrer des activistes écologiques qui pourraient tenter de rentrer dans le coeur du complexe....


Ils s'entrainent régulièrement dans tous les bâtiments du site nucléaire de manière à connaitre chaque recoin et endroits sensibles. Ils veillent 24 heures sur 24, en faisant des patrouilles dynamiques sur le site et ses alentours
 ou en postes fixes improvisés.


De même, ils peuvent être épaulés très rapidement par d'autres pelotons spécialisés de la Gendarmerie en cas de situations d'attaques majeurs:




Elle dispose aussi de tenue NRBC (Nucléaire Radiologique Bactériologique et Chimique) en cas de situation grave, comme ici celle du GIGN lors d'un exercice il y a quelques années:




D'autres pays ont choisi aussi ce type de défense de leurs centrales nucléaires comme au Canada avec ces équipes:




Elle exécute aussi des exercices avec le AGIGN (Antenne du GIGN) de REIMS comme ici
lors d'une simulation d'attaque d'un collège en 2016




Un Hors série de la revue RAIDS de 2016 parle aussi des PSPG 
avec un maximum d'informations
Découvrez le vite !!!




Pour montrer, si besoin était, de la nécessité d'avoir des unités équipés, pour la riposte, en armes et protection balistique, et signe d'une montée de la violence pour tuer, en juillet 2016, des émeutes ont eu lieu dans le Val d'Oise avec des tirs d'armes à feu sur les forces de l'ordre occasionnant 13 policiers et gendarmes blessés par balle...







Vidéo de progression d'une unité d'intervention 
de la Gendarmerie Nationale






>>> Cliquez ici <<<




Devenez réserviste 
de la Garde Nationale Française
>>> Cliquez ici <<<


Découvrez les autres forces
d'interventions rapides françaises:





>>> Cliquez ici <<<




Devenez réserviste 
de la Garde Nationale Française
>>> Cliquez ici <<<





















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire