dimanche 29 janvier 2017

Saison 3 - Episode 5 - PATRIOT - Partie 5



Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence

3ème Saison
Episode 5 : PATRIOT


 


Partie 5: Secours





Résumé de la partie précédente : L’homme, que Jurgen Adenoer du GSG9 et les inspecteurs d’INTERPOL et du BfV suivait en filature, a volé un camion sous leurs yeux et a ouvert les vannes de la remorque. Le suspect a ensuite foncé dans une usine chimique, poursuivi par les voitures de police banalisées qui ont essayé de l’arrêter sans y parvenir. Le suspect a alors  percuté une cuve remplie de chlore liquide, qui au contact de la solution de la remorque, a créé un gaz extrêmement dangereux. La suite, c’est maintenant…


Usine Chimique – 30 minutes après l’accident contre la cuve



Wolfgang SPIKER, en combinaison rouge: « C’est bien… Continuez ! »



Wolfgang SPIKER, en combinaison rouge: « Aspergez toute la partie basse avec cette mousse expansive ! »



Soldat en combinaison blanche : « La police veut savoir où nous en sommes… »

Wolfgang SPIKER, en combinaison rouge: « OK, je vous suis… »



Soldat en combinaison blanche : « Nous avons pratiquement terminé d’installer nos installations techniques NRBC… »



Soldat en combinaison blanche : « Et on a installé un sas pour se rendre dans le bâtiment de cette entreprise … »



Soldat en combinaison blanche : « Les policiers et les responsables de cette usine sont dedans… »



Inspecteur TENROC : « Ha !!! Voilà certainement le responsable des pompiers… »



Inspecteur TENROC : « Inspecteur TENROC d’INTERPOL, commandant Jurgen ADENOER du GSG9, où en êtes vous ? »




Wolfgang SPIKER, enlevant sa combinaison rouge: « Commandant Wolfgang SPIKER, responsable des pompiers sur cette opération. Nous avons réussi à contenir ce qui reste de chlore liquide, mais une grande quantité s’est évaporée dans l’atmosphère. »



Wolfgang SPIKER: « Avec une mousse expansive, nous avons pu colmater le bas de la cuve et arrêter l’effet réactif entre le  liquide de chlore et la matière du camion… Cependant, à l’intérieur de la cuve nous pensons qu’il reste encore du chlore sous forme gazeuse… »



Wolfgang SPIKER: « L’autoroute et le réseau ferroviaire ont été arrêtés. Les personnes autour ont été prévenues par notre sirène de confinement !!! Mais qui était cet homme qui a foncé en marche arrière avec ce camion ? »



Inspecteur TENROC : « Nous suivions cet homme suite à une enquête. Nous l’avons vu voler le camion et avons essayé de l’arrêter… Nous ne savions pas ce qu’il était venu faire ici, sinon nous l’aurions arrêté avant… »



Wolfgang SPIKER: « Le camion a été freiné par les bornes de protection mais il a su où percuter la cuve pour la fissurer. Il a tapé en plein dans la soudure de liaison de celle-ci…»

Jurgen ADENOER, chef des équipes du GSG9: « Notre suspect était soudeur de profession et intérimaire.  Certainement, il a dû travailler ici ou dans un site similaire... Il savait ce qu'il faisait... »



Wolfgang SPIKER: « La cuve est pratiquement vide et le mélange du camion citerne avec le chlore liquide a créé un mélange qui a transformé le chlore en solution gazeuse, et donc, très dangereuse en cas d’inhalation. Actuellement des services techniques déblaient et nettoient la matière que le camion a laissé tomber sur les routes… »



Wolfgang SPIKER: « Grâce aux militaires de la base toute proche de ROSTOCK, et spécialisés dans la lutte NRBC (Nucléaire, Radiologique Bactériologique et Chimique), ils ont pu installer  leurs équipements pressurisés. Nous avons pu organiser les premiers secours techniques pour commencer à maitriser la catastrophe… 



Wolfgang SPIKER: « Nous pourrons évacuer les personnes qui se sont confinées d’ici 6 à 7 heures…»



Wolfgang SPIKER: « Pour cela, de nombreux véhicules blindés conçus pour le combat en situation NBRC sont mobilisés pour justement pouvoir évacuer ces populations … »



Inspecteur TENROC : « Espérons qu’il n’y ait pas trop de victimes de ce gaz… »

Wolfgang SPIKER: « On va vous emmener vers notre base arrière, qui coordonne les secours, aussi dans 6 heures, où les survivants vont être regroupés… »



6 heures plus tard, Base arrière de coordination des rescapés



Soldat : « Vous voici arrivés. Des boissons, des nourritures ainsi que des médecins sont là pour s’occuper de vous dans le hangar, droit devant vous !!! Allez-y ! »



Inspecteur TENROC : « SuperZil ? »

SuperZil : « Inspecteur TENROC. Vous ici !!! »



SuperZil : « Atalante, je te présente l’inspecteur TENROC d’INTERPOL, que j’ai déjà rencontré plusieurs fois (En effet, amis lecteurs, vous pouvez le retrouver dans des épisodes précédents de C3C Story). Inspecteur, voici Atalante, un ami qui était avec moi.»

Vous pouvez retrouver un Spin-off (série dérivée se focalisant sur un ou plusieurs personnages de la série ou d'un autre univers de fiction similaire) dont l’histoire est en parallèle avec cet épisode :




SuperZil : « Nous étions réfugiés dans un restaurant tout proche du lieu de la catastrophe. Que s’est il passé ? »

Inspecteur TENROC : « Oui, je vous ai vu, Monsieur Atalante, tout à l’heure, sortir du restaurant « Truck Café ». Et bien, j’étais avec des enquêteurs allemands et une équipe du GSG9 à suivre un homme soupçonné de préparer un attentat… Nous avons vu votre ami sortir du restaurant et se diriger vers son camion, puis notre suspect le suivre. Nous pensions que c’était pour un rendez vous… »



Inspecteur TENROC : « Quel ne fut pas notre surprise quand nous l’avons vu commencer à vider votre citerne puis rouler avec pour répandre votre cargaison sur la chaussée… Nous n’avions pas compris qu’il allait utilisé ceci pour créer une réaction en chaine en percutant une cuve contenant du chlore liquide. Il y a eu hélas 5 morts, tués par inhalation du chlore gazeux… Notre suspect a été abattu par des policiers allemands. Il brandissait une arme et s'apprêtait à s'en servir... »



Atalante: « Vous savez, je dois une fière chandelle à SuperZil. C’est lui qui m’a trouvé assomé sous son camion et qui m’a emmené dans le restaurant. Puis il a pris la bonne décision que nous devions nous calfeutrer dans une pièce en hauteur…»



SuperZil : « En effet, cela aurait pu être pire. Il faut vraiment connaître les mesures à prendre pour se protéger… »

Inspecteur TENROC : « Reposez vous ! je vais rejoindre les enquêteurs allemands… »








Et voici à suivre un sujet sur la prévention des risques majeurs 
et de la conduite à tenir en cas de ces situations extrêmes :

 
Prévention des risques majeurs


SEVESO 1976
L’Europe a développé la Directive SEVESO, nom donné suite au drame dans la ville italienne de SEVESO, qui en 1976, a eu une catastrophe chimique causant un nuage contenant de la dioxine.
 Cette directive impose aux Etats Membres de l'Union Européenne d'identifier les sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs et d'y maintenir un haut niveau de prévention.


Pour la France, par exemple, les zones SEVESO représentent plus de 1.200 sites
 en date de 2015.

 
AZF Toulouse 21/09/2001
On peut se rappeler de l'accident industriel d'AZF à Toulouse le 21 septembre 2001, qui avait provoqué, suite à un mélange de matières chimiques, une explosion énorme, proche d'habitation, et causant des dégâts importants ainsi que des morts...

>>> en cliquant ici <<<


 
Exercices Euro 2016 - Nîmes - 15/03/2016
Depuis que le risque d'attentat s'est accru, des simulations sont effectués pour préparer les secours et évaluer les modes opératoires. Lors de l'Euro 2016, en France, un exercice à Nîmes avait été effectué avec la menace NRBC 
(Nucléaire Radiologique Bactériologique et Chimique).


Exercices Euro 2016 - Nîmes - 15/03/2016
Pompiers, policiers et militaires étaient intervenus en tenue de protection 
aux risques chimiques.


Exercices Euro 2016 - Nîmes - 15/03/2016
Là aussi pour évaluer les interventions et modes opératoires.

Voici le lien sur cet exercice de Nîmes:

Autre exercice sur St Etienne, aussi durant l'Euro 2016 en France:


BSB
- Pays-Bas -
Les polices occidentales s'entraînent aussi face au risque terroriste en tenue d'intervention dans des drill, sorte de simulation en situation réelle.


>>> Cliquez ici <<<


 
Aux USA, les secours et forces de police s'entraînent depuis longtemps et sont préparés aussi à ce genre de risques.

 
En effet, la vague de courrier en 2001 avec de l'anthrax avait imposé que les villes américaines possèdent des équipes hazmat (Hazardous Materials) à prêtent à intervenir.

Attaque gaz Sarin Métro de Tokyo 20/03/1995
On se rappelle aussi de l'attaque au gaz sarin dans le métro de Tokyo au Japon le 20 mars 1995

Les japonais font depuis des exercices réguliers…



 
Le gouvernement français a mis en place sur le net des conseils et des actions
 à faire ou ne pas faire pour vous protéger :

 
Risques Technologiques
Comment réagir à : un Accident Industriel, accident nucléaire, risque minier, 
rupture de barrage, de transports de matières dangereuses


 
Risques Sanitaires
Ebola – Epizootie - Pandémie Grippale


 
Risques Naturels
Comment réagir à : une avalanche, canicule, cyclone, éruption volcanique, feux de forêts, grand froid, inondation, mouvement de terrain, séisme, tempête, tsunami


 
Risques Cyber
Comment réagir à : la Cybercriminalité, atteinte à l’image, espionnage, sabotage


Menace Terroriste


 
Ainsi que des rubriques :
 Anticiper - Préparer - Connaître - Utiliser



Un livre est  paru, en juin 2016, sur les mesures à tenir en cas de catastrophe nrbc. Il explique les risques, le matériel à avoir et les attitudes à prendre dans ce genre de situations. 


NRBC, Survivre aux évènements nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques .
De Piero San Giorgio et Cris Millenium

Tchernobyl, Fukushima, Ebola, Armes de destruction massive, accidents chimiques... Ces noms, ces événements font peur. Qu'en est-il réellement des risques ? La réalité dépasse-t-elle la fiction ? Qu'adviendrait-il des équipements et installations sensibles (centrales nucléaires, industries lourdes, laboratoires...) en cas de crise économique ou de guerre ? Rendant accessible un sujet très complexe, cet ouvrage aborde les différentes menaces issues des domaines nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques pour vous permettre de différencier les mythes de la réalité et d'identifier les risques. Il présente également des moyens de protection et de détection tout en énonçant des conduites à tenir en cas d'événement NRBC...


Voici des liens qui peuvent aussi vous servir à vous préparer
 et à savoir quoi faire en cas de risques graves. 

Je vous recommande à les copier et les imprimer pour les avoir sous format papier en cas de coupure électrique, ou bien sous format WORD dans votre ordinateur en cas de panne Internet ou bien simplement de connaître ces liens pour une connexion 4G:


>>> Cliquez ici <<<


 
>>> Cliquez ici <<<


>>> Cliquez ici <<<


Service d'alerte et d'information
 de la population française




http://www.risques.gouv.fr/risques-majeurs/anticiper-une-situation-durgence
Lien gouvernemental français
 sur la prévention des Risques Majeurs 
>>> Cliquez ici <<<



De prochains liens vont vous être présentés 
dans les semaines à venir....








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire