mardi 7 juin 2016

Constitution des forces antiémeutes

Constitution des forces Anti-émeutes




De nombreux pays européens ont constitués des forces spéciales « Maintien de l’ordre » comme en France avec les Compagnies de Sécurisation et d'intervention (Reconnaissable au Bandeau bleu sur le casque)





 les CRS (Compagnie Républicaine de Sécurité), reconnaissable au bandeau jaune sur le casque




et la Gendarmerie Mobile.




Depuis peu, les femmes sont présentes parmi les CRS ou gendarmes mobiles,
 entre autres parmi les gradés




Ces unités s'entrainent régulièrement à Saint Astier, au Maintien de l’ordre dans le Centre Nationale d'Entrainement des Forces de Gendarmerie en milieu ouvert, grâce à une petite ville reconstituée…


Marines américains en 2015 s'entrainant à St Astier en France

Ainsi que des unités militaires pouvant intervenir dans des pays étrangers
 sous mandat de l’ONU


Retrouvez les sur cette vidéo



Sur cette vidéo, on peut voir l'entrainement 
de gendarmes suisses à Saint Astier

Les forces Anti-émeutes françaises





En Allemagne, le maintien de l’ordre est organisé en fonction des landers par des « Bereitschaftspolizei »,  les polices Anti-Emeute. L'équipement et la gestion sont gérés au point de vue fédérale. 
Ces unités totalisent plus de 16.000 hommes et femmes....




A la différence de la France, il y a de nombreuses femmes dans les unités antiémeutes allemandes.




Les Bereitschaftspolizei allemandes



Aux USA, les villes ne disposent pas de forces fédérales de maintien de l’ordre pour rétablir l'ordre.  Elles sont mobilisés par le gouverneur de l’Etat, et mobilise les forces de police locale avec les SWAT en renfort.



De nombreuses armes à feu circulent facilement aux USA, et oblige une approche du maintien de l’ordre différente.



Des policiers sont équipés de fusils mitrailleurs, en plus des autres policiers, qui eux, sont équipés de boucliers et de longues matraques.



On a pu voir, à la suite d'émeutes à Ferguson, en 2014, suite aux décès d’un homme noir de 18 ans, le déploiement de forces de police qui sembleraient disproportionnés en Europe.



Du fait de l’équipement des policiers avec leurs armes 
(fusil mitrailleurs et fusil pour sniper)



Ceci pouvant entrainer des risques graves et des bavures…


Cependant, les américains essayent de reprendre les techniques européennes avec chevaux et  d'importants moyens de policiers pour encadrer les manifestants 
comme on peut le voir sur cette vidéo de 2016


De même, ils possèdent, des systèmes sonores 
pour repousser des manifestants


ainsi que d'autres technologies toujours à l'essai comme cet appareil 
créant une impression de chaleur en envoyant des ondes électromagnétiques:


Le Canada, dont Québec et Montréal, essaye de créer le contact avec les manifestants en amont, avec des médiateurs de la police qui se trouvent avec les organisateurs



Tout en ayant des forces en soutien issues de la Police locale.



Elles possèdent aussi de brigades rapides à vélo….



Comme vous avez pu le voir les démarches pour rétablir l’ordre sont différentes selon les pays mais aussi en fonction de la dangerosité rencontrée…

Cependant les actes d'agression de plus en plus violentes posent une réelle réflexion comme vous pouvez le découvrir sur le lien ci-dessous:  




Vous pouvez d'ailleurs retrouver d'autres liens
 sur les forces de l'ordre sur ce blog:






Les Mobiele Eenheid néerlandaises


Les Bereitschaftspolizei allemandes


Les forces Anti-émeute Belges

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire