samedi 2 juillet 2016

Bereitschaftspolizei

Les Bereitschaftspolizei
Les forces anti-émeute allemandes

La Bereitschaftspolizei (Bepo ou BP) pour police anti émeute, est l’unité de la police allemande en charge du maintien de l’ordre en Allemagne.



Les uniformes et matériels sont gérés au point de vue du gouvernement fédéral. Les effectifs, eux, dépendent des landers où ils se trouvent, mais peuvent se retrouver dans d’autres landers en fonction de l’importance de manifestations. Il y a environ 16.000 policiers disponibles.



Bereitschaftspolizei à cheval - 1950
C’est en 1926 qu’officiellement le terme de Bereitschaftspolizei fut donné.



Bereitschaftspolizei lors d'un défilé- 1957
En 1950, un accord de gestion entre le gouvernement fédéral et les landers fut signé. Il fut de 30.000 hommes répartis entre la police anti-émeute, un autre fédérale et un troisième pour la frontière…



Bereitschaftspolizei en entrainement- 1982
Les hommes étaient des conscrits et effectuaient comme un service militaire leur période de 3 ans. Les missions tournaient autour du maintien de l’ordre suite à des troubles civils, mais aussi face à des actions de sabotages et d’actions terroristes…



Bereitschaftspolizei lors d'une manifestation - 1980
En 1972, le nombre descend à plus de 17.000 hommes. Cependant la formation de ces policiers était tournée sur des concepts militaires.



Bereitschaftspolizei lors d'une manifestation contre le nucléaire - 1980
C’est à la fin des années 70 que les armes tels que mitrailleuses et grenades à main ont été retirées car les Bereitschaftspolizei étaient tournés plus sur le maintien de l’ordre que sur les actions anti-terroriste, laissés au GSG9. Lien en cliquant ici

On peut voir sur les vidéos, ci-dessous, des années 80 que les Bereitschaftspolizei utilisaient des boucliers et de grandes matraques.... 
  







De même dans les années 90....





Actuellement, ils n’ont plus de boucliers. Les tonfas ont remplacés les longues matraques ....



et sont équipés de tenues renforcées.


On peut retrouver sous ce lien la tactique qu'utilise les forces de l'ordre allemande pour encadrer les manifestations:


La Tactique de la Désescalade
>>> Cliquez ici <<<


L'Allemagne a participé au projet GODIAC dans l'analyse et la recherche de nouvelles méthodes de maintien de l'ordre et de dialogues avec les manifestants. 




Le Projet GODIAC
>>> Cliquez ici <<<

Cependant les actes d'agressions de plus en plus violentes posent une réelle réflexion comme vous pouvez le découvrir sur le lien ci-dessous:  



A la différence de la France, il y a de nombreuses femmes dans les unités antiémeutes allemandes.



Chaque lander actuellement gère ses unités en fonction de l’actualité.



Les Bereitschaftspolizei ont été mobilisés régulièrement dans la protection de transports nucléaires car les activistes écologistes sont très nombreux en Allemagne.



Les convois ferroviaires avec les protections de type « CASTOR » nécessitent une protection importante tout le long du trajet en Allemagne…



Parfois les zones étant très protégées, c‘est aux abords des convois que la police intervient pour disperser les manifestants.



Comme ici sur cette vidéo


ou encore là



L’expérience allemande en maintien de l’ordre est importante du fait de manifestations contre le nucléaire qui ont nécessité énormément de moyens et de tactiques pour contrer ces manifestants qui parfois s’enchainaient aux rails pour éviter le passage de ces convois nucléaires…



De même, des actions d’activistes d’extrême gauche durant des manifestations contre l’extrême droite, ont souvent fini en guerre rangée dans les rues.



Les Bereitschaftspolizei sont épaulés par des arroseuses




qui permettent avec leurs puissants jets de disperser les foules ou de les repousser

Voici plusieurs vidéos montrant leurs utilisations













ainsi que des véhicules permettant de casser des barricades.

Comme ici dans cette vidéo ci-dessus.




Ceux ci permettent aussi d’intervenir pour évacuer des locaux occupés…


comm on peut le voir sur celle-ci



L’Allemagne a choisi une autre méthode que la France pour contenir les manifestants. (Lien sur la méthode française)
La doctrine de maintien de l’ordre est celle de la « dé-escalade » (Deeskalation). Elle vise la recherche de la minimisation des violences collatérales, inutiles ou dangereuses, et le dialogue permanent avec la foule. 




C’est au milieu des années 70 et 80 que des mouvements appelés "Blackbloc" ont commencé à émerger avec des techniques de violences contre l’ordre établi.




Habillés de noir et regroupés en bloc compact, ils harcèlent les forces de l’ordre en cas d’émeute.



Des dispositifs de check point sont mis soit à l’entrée du rassemblement, soit dans les gares ferroviaires, gares routières, portions d’autoroute ou aéroports, avec fouilles des sacs pour accéder à une manifestation.

Comme ici dans ces vidéos ci-dessous:








Lors de manifestations et que la foule est perçue comme dangereuse, les Bereitschaftspolizei sont déployés en grand nombre pour escorter les manifestants.



Le but est de montrer une force importante prête à intervenir en cas de débordements et en canalisant les manifestants….



Le parcours est balisé et des Bereitschaftspolizei ont établi des barrières anti-émeutes. Aux intersections, des forces en nombre avec des camions pompe appelés aussi arroseuses ou canons à eau blindés, sont en arrière prêts à intervenir 

Comme ici sur ces 2 vidéos:






ou bien des membres bloquent la rue

comme sur cette vidéo ci-dessus.





ou avec des maitres chiens pour repousser les manifestants comme on peut le voir sur cette vidéo




Dans les unités de Bereitschaftspolizei, des hommes filment les manifestants 
tout au long du parcours.





En cas d’affrontements, les Bereitschaftspolizei utilisent les canons à eau,



et empêchent les manifestants de passer. Puis des charges aussi appelé bond offensif permettent de faire reculer les manifestants.

Comme sur ces vidéos ci-dessous








La méthode allemande est principalement d’encadrer avec des mesures préventives d’intimidation par le contrôle des manifestants et  par le déploiement important de moyens humains et de canons à eau blindés.



Cependant face à un très grand nombre de manifestants, il est difficile de pouvoir tenir face à eux, d’où l’utilisation de gaz lacrymogènes utilisés en dernier ressort…

Comme on peut le voir sur cette vidéo.





De même l’utilisation des chevaux est aussi employée de manière exceptionnelle.



Lors du G8 à Rostock en juin 2007, la masse de manifestants a montré la difficulté à gérer ces mouvements importants imprévisibles...



Les émeutes ont duré plusieurs jours

Lien sur des vidéos de ces évènements:



L'évacuation de manifestants refusant de bouger est faite par plusieurs membres de la Bereitschaftspolizei pour les évacuer vers des véhicules en arrière.

comme ici sur cette vidéo ci-dessus




Les Bereitschaftspolizei sont aussi déployés lors de rencontres sportives



et interviennent en fonction des débordements.



Le déplacement des Bereitschaftspolizei est toujours impressionnant et des hélicoptères restent en vol stationnaire pour surveiller et diriger les troupes au sol...

Comme on peut le voir aussi sur cette vidéo



Et tous les moyens sont là en soutien.

Voici d'autres vidéos de leurs interventions:








Découvrez aussi sur ce blog:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire