mercredi 11 mai 2016

Bope Batalhão de Operações Policiais Especiais

BOPE
Batalhão de Operações Policiais Especiais 


Le BOPE (Batalhão de Operações Policiais Especiais) pour Bataillon des Opérations Spéciales de Police, est une unité d'élite de la police militaire de l'Etat de Rio de Janeiro au Brésil


Le BOPE a été créé en janvier 1978 et dépendant de la Police Militaire brésilienne. 


En 2000, le BOPE emménage dans un favela du quartier sud de Rio, dans l'emplacement d'un ancien narcotrafiquant. Son effectif est de plus de 400 hommes.


Sa mission principale est la répression des gangs de narcotrafiquants dans les favelas de Rio et en milieu urbain ainsi que l'occupation du terrain en permanence pour ne créer aucune zone de non droit à Rio de Janeiro... 


Face à la criminalité extrêmement violente à Rio de Janeiro, le BOPE s'est doté d'une grande expérience en combat urbain. La sélection de ses hommes est l'une des plus difficiles des troupes d'élite. 


Connu pour le côté incorruptible de ses forces, face à une société gangrenée par la corruption, le BOPE fait face d'ultime recours à des situations perdues... Cependant, elle est souvent sous le feu des critiques entre autres d'Amnesty International pour ses actions violentes et répressives...


Elle est confrontée à des missions à hauts risque comme la destruction de barricades réalisées par des trafiquants de drogue pour fermer un quartier contre la venue de la police, l'extraction de policiers ou civils blessés lors d'affrontements, de libération d'otages dans des favelas, de rétablissements de la sécurité dans les prisons en cas d'émeute, d'arrestations de personnes dangereuses recherchées...


Le symbole de tête de mort traversée d'un poignard et de 2 pistolets montre une unité spéciale déterminée et prête à tout. Ce genre de logo d'unité serait impensable dans des unités occidentales...


Lorsqu'on arrive sur la base du BOPE une affiche indique: "Soyez les bienvenus mais ne faites pas de mouvements brusques !!!" Cela prévient de la situation de vigilance qu'apporte le BOPE à tout instants. 


En 2010, 2.600 hommes  (policiers, et militaires) appuyés par des blindés et le BOPE investissent un favela. Des informations parlant de plus de 600 narcotrafiquants montrent l'état de guerre permanente à laquelle est confronté la Police locale face aux gangs de trafiquants de drogue.


La configuration des favelas, avec ses rues étroites, ses maisons les unes sur les autres et ses paysages escarpés à flan de colline donne la difficulté d'intervention en toute sécurité de forces de police.


Le BOPE a donc des armes plus puissante que la police locale en soutien de celle-ci et organise quotidiennement des patrouilles dans les favelas les plus dangereuses


Il s'entraine aussi régulièrement dans des endroits où elles pourraient intervenir comme trains, métros,  bus, zones industrielles....


Voici une simulation d'intervention du BOPE dans le nouveau métro de Rio de Janeiro en 2016:


Cela s'inscrit dans les entraînements en situation réelle comme 
le font de nombreuses unités d'intervention à travers le monde:

>>> Cliquez ici <<<

Depuis longtemps, le BOPE est équipé de camion blindé de toutes sortes transportant les unités au plus près des favelas


Il viennent de recevoir de petits camions blindés qui leur permettront d'évoluer dans des rues étroites de Rio de Janeiro...



http://www.bopeoficial.com


Voici 3 vidéos sur sur le BOPE




Reportage en français





Idées d'ailleurs
Les autorités anglaises ont mis en place des colonnes d'extraction de blessés en cas d'attaques terroristes alors que ces individus ne sont pas neutralisés. Vous pouvez retrouver cette unité en cliquant sur le lien ci-dessous




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire