samedi 9 juillet 2016

EVASAN en cas d'attaque terroriste

Réactions des Services d’Urgences médicales 
en cas d’attaque terroriste à Londres

Le 30 juillet 2015, les services londoniens d’intervention d’urgence ont réalisé une simulation d’attaques terroristes comme celles qui s’étaient déroulées en janvier 2015 à Paris contre Charlie Hebdo ou sur une station balnéaire le 26 juin 2015 en Tunisie, par des terroristes qui tiraient sur tout ce qui bouge.


L’opération s’appelait "Strong Tower". Il a été effectué dans la station de métro Aldwych qui est désaffectée.


Elle a mobilisé plus d’un millier de personnes : police, pompiers, ambulanciers, médecins, et figurants.


Dans ce genre de situations il est conseillé pour les civils
 de suivre ces recommandations:


Il faut savoir que les premiers secours sur place ne sont pas là pour faire évacuer ou secourir des blessés. Ils sont bien entrainés et sont là pour neutraliser le tireur.



Le but de cet exercice était de voir les délais d’intervention et les moyens d’évacuations Sanitaires, plus connues sous le terme d’EVASAN.


Pour information, à Londres, il existe les unités rapides d'intervention de la Police, les ARV pour "Armed Response Vehicle" qui sont les primo-intervenants 
face à des terroristes (Lien en cliquant ici)


Pendant l’intervention des forces spéciales, des unités médicales sont briefées par des policiers pour commencer à préparer les colonnes d'extraction de victimes...


et peuvent commencer à évacuer des blessés.


Le NHS London (National Health Service), qui est l'autorité sanitaire anglaise, a équipé ses unités de personnels ayant des gilets pare-balle et casque de protection tactique.


Ceci leur permettant de s’approcher au plus prêt des blessés.


et de permettre de promulguer les premiers soins


et de s’organiser pour l’évacuation.


Chacun des figurants sachant ce qu’ils devaient dire ou ne pas dire et faire…


De même les unités du London Fire department, les pompiers londoniens ont, eux aussi, ces équipements.


pour qu'ils s’approchent au plus près de l’attaque,


Aider les médecins et urgentistes


Ceci permettant de pouvoir évacuer rapidement les blessés.


Aussi bien les civils


que des policiers touchés par les terroristes…


Ils aident rapidement les policiers, même si les terroristes ne sont pas neutralisés, et de leur permettre de continuer l’assaut 
avec toutes les forces d’intervention de la police


L'autre raison d'avoir une colonne de secours d'extraction des blessés 
est de permettre de les soigner en toute sécurité loin de l'attaque en cours…


Sachant qu'une attaque terroriste de masse dure entre 30 et 80 minutes, la nécessité d'intervention rapide et de réponse armée appropriée, c'est à dire d'armes de guerre contre armes de guerre par du personnel entrainé et qualifié 
permettra d'intervenir rapidement, mais il faut aussi réussir à sauver des vies...

Le NYPD réalise depuis plusieurs années ce type de simulation:


 
>>> Cliquez ici <<<

Le Royaume-Uni continue ses exercices pour être prêtes en cas d'attaques:




Il est intéressant de s’apercevoir que les anglais ont déjà mis cela en place alors qu’en France, une commission d’enquête parlementaire a donné ses conclusions dans un rapport parlementaire français suite aux attentats du Bataclan le 13 novembre 2015, présenté le 04 juillet 2016.


Ce rapport indique qu’il serait nécessaire que les unités de soins d'urgences françaises soient aussi équipées de protection permettant d’avoir une colonne d’extraction des victimes qui suivrait la colonne d’assaut des forces de police….




Il est intéressant de savoir que depuis l'Euro 2016, les Sapeurs Pompiers de Paris et Seine et Marne sont équipés de protection balistique.


Exercice Mâcon 03/11/16

D'autres départements, ont équipés leurs secouristes, comme sur cet exercice à Mâcon en Saône et Loire le 03 novembre 2016.
D'autres photos de cet exercice sur le lien ci-dessous:


Simulation française d'attaque d'une salle de spectacle en 2016
>>> Cliquez ici <<<


Voici des vidéos de cet exercice:





Des exercices avec des unités d'intervention européennes 
se font aussi dans le cadre du réseau ATLAS:



La France réalise aussi ce type de simulations comme de nombreux pays en situation réelle:


DIORAMAS AU 1/87





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire