samedi 31 décembre 2016

Saison 3 - Episode 4 - Opération PEGASUS - Partie 3



Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence

Episode 4 – Opération PEGASUS


Partie 3: Accrochage


Résumé de la partie précédente : L’exercice militaire pour évacuer de faux ressortissants est lancé. Déjà l’une des missions essentielles a été réalisé : l’exfiltration de l’ambassadeur. Reste les autres exercices en cours… 
La suite, c’est tout de suite…



Lycée d’ARUNDEL, 11h48




Capitaine KURK : « Ici le capitaine KURK. Où en êtes vous TANGO ? »




Sergent Izabel BIZEL, chef de l’unité TANGO : « On va arriver sur l’objectif 4, La Mairie, dans 5 minutes… »




Sergent Izabel BIZEL : « Nous entrons dans la rue principale qui mène à la Mairie. Pas de résistance pour l’instant…»




Sergent Izabel BIZEL : « En progression à couvert ! »








Sergent Izabel BIZEL : « On se fait tirer dessus. Besoin de soutien mon capitaine ! »




Capitaine KURK : « On arrive ! »




Capitaine KURK : « On est tout près de votre position. On va essayer de les prendre à revers…»




10 minutes plus tard

Capitaine KURK : « Nous arrivons sur zone. Où en êtes vous ? »




Sergent Izabel BIZEL : « Ils nous tirent toujours dessus. »




Sergent Izabel BIZEL : « Nous n’avons pas bougé. Nous sommes à l’entrée de la rue principale qui donne à la Mairie… »




Capitaine KURK : « OK. On va les prendre à revers ! Nous sommes de l’autre côté…»




Capitaine KURK : « Alexander, prends 2 hommes et mets toi derrière ces voitures à couvert ! »




Capitaine KURK : « GO ! »




Alexander : « On est prêt ! »

Capitaine KURK : « Feu ! »









Milicien : « Ils sont derrière nous !!! »




Milicien : « NE TIREZ PLUS ! »




Milicien : « ON SE REND ! »




Quelques instants plus tard




Capitaine KURK : « Bravo Sergent, vous les avez maintenus sur leurs positions et nous avons pu les neutraliser !!! »




Sergent Izabel BIZEL : « Oui, et nous pouvons évacuer les ressortissants qui s’étaient réfugiés dans la mairie… »




Quelques mètres plus loin

Soldat avec le béret rouge : « Vous pouvez filmer. C’est parfait… »





Soldat avec le béret rouge : « C’est bizarre. Il devait y avoir que 5 faux miliciens, ici, à la Mairie et j’en compte 6… »




Soldat avec le béret rouge : « Hé !!! Vous, le milicien !!! Ne vous relevez pas ! L’exercice n’est pas terminé… »




Soldat avec le béret rouge : " Haaaaaaaaaa...."


















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire