jeudi 29 décembre 2016

Saison 3 - Episode 4 - Opération PEGASUS - Partie 1





Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence


3ème Saison

Episode 4 : Opération Pegasus

Partie 1 : Mouvement



Nord de l’Allemagne, 08h03




Lou 44 : « Bonjour ici Lou 44 en direct de l’aérodrome de la ville d’ARUNDEL. Je suis en présence du Colonel SGRIGER qui va nous présenter l’exercice militaire PEGASUS qui va avoir lieu dans cette ville. »

Colonel Hans SGRIGER : « Bonjour. Cet exercice a pour but d’entrainer l’armée allemande à l’évacuation de ressortissants européens dans un pays en crise. »




Colonel Hans SGRIGER : « Des troupes aéroportés ont été parachutés il y a 20 minutes et sécurisent les abords de la piste d’atterrissage pour que nos avions de transports puissent atterrir… »




Colonel Hans SGRIGER : « Nous assistons à l’arrivée du premier avion. »




Lou 44 : « C’est un  A 400 M Atlas ? »

Colonel Hans SGRIGER : « En effet, la Luftwaffe possèdent actuellement 5 avions de transports de troupe de ce type. Sa construction fait partie d’un projet commun européen entre 4 pays, La France, le Royaume Uni, l’Allemagne et l’Espagne. »




Colonel Hans SGRIGER : « Les premiers véhicules des Forces Spéciales descendent… Cet avion va d’ailleurs bientôt redécoller…»




Colonel Hans SGRIGER : « Un avion de cette taille ne peut pas normalement atterrir sur des pistes aussi courtes. Cet avion a été conçu pour pouvoir se poser sur des pistes de moins de 700 mètres pour un largage tactique rapide. D’autres A 400 M vont arriver… »




Une demi heure plus tard




Lou 44 : « Comme vous le voyez, des troupes et du matériel descendent de ce 3ème avion… »




Lou 44 : « Quelle va être la seconde phase de votre opération Colonel ? »




Colonel Hans SGRIGER : « Nos hommes vont se préparer à intervenir dans la ville de ARUNDEL pour rechercher des ressortissants allemands, les rassembler en toute sécurité pour ensuite les évacuer…»

Lou 44 : « Merci Colonel, je vous laisse à vos missions. Nous allons maintenant nous déplacer vers la ville pour observer la progression des militaires… »




Quelques instants plus tard, aux abords d'ARUNDEL...

Lou 44 : « La population a été avertie depuis plus d’un mois de cet exercice pour ne pas être étonné de ces militaires en armes dans les rues, ainsi que les tirs à blanc qui auront lieu durant cet exercice. »




Lou 44 : « Nous voyons maintenant la progression des soldats allemands dans une des rues qui permet d’arriver dans le centre ville… »




Lou 44 : « De même ils devront évacuer le faux ambassadeur dans sa résidence… »




Lou 44 : « De faux miliciens sont positionnés dans différents lieux de cette ville. Aux soldats de sécuriser et trouver les ressortissants qu’ils doivent évacuer… »




Lou 44 : « C’était Lou 44, à tout à l’heure pour d’autres images de cet exercice… »




Centre ville d’ARUNDEL, 10h03




Colonel Hans SGRIGER : « Merci Monsieur le Maire de nous avoir accueilli ici dans votre commissariat et caserne de pompiers pour installer notre poste d’observation… »




Wolgang KULLMANN, maire d’ARUNDEL   : « C’est normal. Alors comment se passent vos opérations Colonel ? »




Colonel Hans SGRIGER : « Très bien. Nos militaires progressent sur leurs objectifs. Nous avons des personnels sur le terrain qui évaluent leurs modes opératoires… »

Wolgang KULLMANN, maire d'ARUNDEL   : « Et que font ces forces spéciales ici ? »




Colonel Hans SGRIGER : « Ce sont des membres du GSG9 qui sont ici pour épauler la police locale face à une réaction de vos citoyens qui pourraient s’en prendre à nos militaires… Ceux-ci évoluant avec des munitions à blanc pourraient faire face à un de vos concitoyens chasseurs et cela pourrait dégénérer. C’est une simple mesure de sécurité que nous avons durant ce type d’exercice… »




Colonel Hans SGRIGER : « Je vous présente le capitaine Jurgen ADENAUER. C’est lui qui est intervenu lors de la prise d’otages de Stuttgart…. (Lien sur ce épisode en cliquant ici) »

Wolgang KULLMANN, maire d'ARUNDEL   : « Enchanté Capitaine… »

Jurgen ADENAUER : « De même… Où en êtes vous de vos exercices Colonel ? »




Colonel Hans SGRIGER : « Nos hommes progressent vers l’objectif de la fausse ambassade pour extraire le faux ambassadeur et l’amener à notre point de ralliement des ressortissants dans une cour d’école… »

Jurgen ADENAUER : « Très bien… »




>>> Lien sur la suite en cliquant ici  <<<





Vidéos qui ont inspiré le début de cet épisode :







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire