mercredi 4 mai 2016

Saison 2 - Episode 12 : Racket - Partie 3


Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence

2ème Saison

12ème épisode - Racket -



Partie 3 : Négociation


Résumé de la partie précédente : Les 2 hommes qui étaient venus rencontrer le directeur de la société « Taxi Berlin » sont en faite des racketteurs. Alors qu’ils l’intimidaient, des salariés de Berlin Taxi ont vu leur patron se faire bousculer dans son bureau. Ils ont appelé aussitôt la police. Et maintenant, ils retiennent le directeur en otage... Le GSG9 intervient… 


Mercredi, 09h52, Siège de la société « Berlin Taxi »



Jurgen ADENOER : « Bon voici ce que l’on sait: 2 hommes retiennent en otage le directeur de cette entreprise. Ils ont dit aux policiers derrière une porte qu’ils étaient armés. Nous avons affaire certainement à une tentative de racket qui a mal tourné. Notre problématique, c’est que la plupart des parties extérieures de cette entreprise sont vitrées. JB avec l’équipe Alpha tu te positionneras au plus près du garage, de manière à te rapprocher de l'entrée ! »



Jurgen ADENOER : « Helma, tu seras avec Bravo sur le côté droit. Place toi avec ton équipe de manière à être cachée de la sortie de l’immeuble ! »



Jurgen ADENOER : « Quant à toi Aldebert tu seras avec Charlie, sur le toit au dessus du bureau du directeur. Essaye de passer une caméra pour voir et entendre ce qui se passe dedans ! Nous mettrons 2 observateurs avec leur sniper sur le toit en face, un en surplomb et l’autre au niveau des fenêtres du bureau du directeur. Des questions ? Non ? »



Jurgen ADENOER : « Alors en place !!! »



Quelques instants plus tard

Jurgen ADENOER : « Position de chacun ? »



JB : « Ici Alpha, nous sommes en place… Mais nous sommes loin de la porte d’entrée. Si on se rapproche, ils nous verront… Une voiture de police est garée juste en face. Demande autorisation de changer de position… »

Jurgen ADENOER : « Je confirme le changement de position dans la plus grande sécurité d’approche !!! »



Helma SCHEFFER : « Ici Bravo en place… »



Aldebert : « Ici Charlie… On glisse la caméra dans le conduit qui va vers le bureau du directeur…»



Observateur 1 : « Ici Observateur 1. Je suis sur le toit en face de l’immeuble des preneurs de l’otage.»



Observateur 1 : « Bravo est bien dissimulée. »



Observateur 1 : « Ils ne peuvent pas les voir des fenêtres du bureau du directeur et du couloir qui les mène à la sortie… »



JB : « Ça y est. On vient de changer de position… »



JB : « On a une meilleure vue sur l’entrée… »





Observateur 2 : « Ici Observateur 2. J’ai une parfaite vue du bureau du directeur. Je confirme : 2 preneurs d’otage. Le premier est habillé dans un costume gris et a un pistolet, le deuxième à un blouson blanc et est armé d’un UZI… »




Jurgen ADENOER : « OK, c’est bien reçu. Je confirme à tous : 2 hommes armés. L’un est en costume cravate gris avec pistolet et le deuxième avec un blouson blanc avec petit fusil mitrailleur de type UZI… Je vais prendre contact avec les preneurs de l’otage en appelant sur le téléphone du bureau du directeur… Ça sonne… »



Manolo LOPEZ : « Allo ? Oui ? Ne me coupe pas la parole !!! Nous voulons une voiture de police, moteur allumé, devant l’entrée. Et on ne veut voir aucun policier aux alentours sinon, on le bute, tu as 10 minutes !!! »



Observateur 2 : «Le suspect que vous venez d’appeler vient de raccrocher et se rapproche de son complice… »



Jurgen ADENOER : « Bon… Ils sont déterminés et savent ce qu’ils veulent… On va intervenir dehors quand ils voudront monter dans la voiture. Bravo, tu seras le plus prêt pour les désarmer ou les neutraliser... Aldebert, au top action, tu laisseras tomber une grenade aveuglante et assourdissante. Alpha, vous serez devant l’entrée en soutien de bravo. C’est compris ? OK… »



8 minutes plus tard

Jurgen ADENOER : « Allo ? Nous sommes entrain de déplacer une voiture de police devant l’entrée comme vous l’avez demandé. Surtout ne faites pas de mal à l’otage !!! »



Jurgen ADENOER : « Voilà, ça y est, la voiture est devant…»



Manolo LOPEZ : « Parfait, ils nous ont écouté. Prépare toi à sortir Hans… »

Hans PUTTER : « Tu ne trouves pas qu’ils ont lâché vite le morceau pour nous permettre de sortir ??? »



Manolo LOPEZ : « Non. Ils tiennent à l’otage. Leur négociateur vient de me le dire par téléphone. Ils ont trop peur qu’il lui arrive quelque chose… Et en plus, il voit que nous ne plaisantons pas. Ils ont accepté tout de suite une voiture pour notre fuite… En règle générale, la police préfère nous retenir dans un endroit plutôt que nous soyons mobile... C'est plus facile pour eux d'intervenir dans un endroit fixe qu'en mouvement... Prépare toi à sortir. Je vais tenir en respect le directeur. Tu m’ouvriras la porte arrière et tu te mettras au volant ! Ensuite on avisera et on écoutera leur radio de police… »



Aldebert : « Ici Charlie. Les 2 preneurs de l’otage sont en totale confiance. Ils s’apprêtent à sortir du bureau… »



Jurgen ADENOER : « C’est bien reçu. Charlie, prépare la grenade aveuglante et assourdissante. Alpha et Bravo, tenez vous prêt !!! »







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire