samedi 28 novembre 2015

Saison 2 - Episode 8 - Les ZETOS - Partie 1



Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existé 
ne serait que pure coïncidence


Episode 8 : Les ZETOS

Partie 1 : Manœuvres militaires



Quelque part dans le nord de l’Allemagne, vendredi, 15h07




Katie BIGMANN : « Les voilà !!!»




Arturo Gonzàles : « Bonjour, je suis Arturo Gonzàles dit ATALANTE . Je suis votre contact et voici mon chauffeur, José CASTRO, l’homme qui va diriger les tirs… Avez vous l’itinéraire et l’horaire de départ du fourgon ? »




Katie BIGMANN : « Oui monsieur. Comme prévu, il partira dimanche matin pour aller directement vers Hambourg par l’Autobahn 24. L’heure de départ est prévu pour 07h00… Il compte couper l’autobahn pendant 15 minutes avant pour laisser passer leur convoi… Un de nos véhicules les suivra à distance… »




Arturo Gonzàles : « Parfait… Dans 2 jours votre chef sera libéré !!! Nous vous indiquerons le lieu exact pour intervenir !!!»




Centre pénitencier de Haute sécurité de Berlin, dimanche, 07h03




Helma SCHEFER du GSG9 :  « Ici Convoi P5. Nous sommes sortis du centre pénitencier de Berlin…. Prochain contact, l’entrée de l’autoroute »




Katie BIGMANN qui se trouve dans l’AUDI A7 : « Le convoi sort comme prévu… Ils prennent la direction de l’Autobahn 24… »




15 minutes plus tard




Helma SCHEFER du GSG9 :  « Ici Convoi P5, nous entrons sur l’Autobahn 24… Tout va bien… »




Katie BIGMANN : « L’Autobahn a été coupée comme prévu »




Katie BIGMANN : « Nous serons sur vous dans 30 minutes … »




Au même instant, à 200 kilomètres de là




VZZZZZZZZZZZZZ




Soldat : « Par ici, mon Général !!! »




Brigadegeneral (général de la Heer l’armée de terre allemande) Hans KUPPER : « Alors Hauptmann ZIEGER, où en est-on des préparations ??? »

Hauptmann (capitaine) ZIEGER : « Nous vous attendions mon Général …. »




Hauptmann (capitaine) ZIEGER : « Nous allons rejoindre le centre de commandement mobile ! »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire