mardi 26 mai 2015

Saison 2 - Episode 3 - AMOK - Partie 1





Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence

2ème Saison

3ème épisode - AMOK  -


 Partie 1 : Les cinémas



Rue des Cinémas, Berlin, 13h01




Peter : « Tu voudrais voir quel film ? »

Hilledegarde : « Je ne sais pas … »




Dans une rue toute proche
Vinzenz SHUMIZ : « Tu es prêt ? »

Hans KUTTER : « Oui, les chargeurs sont pleins… »




Vinzenz SHUMIZ : « Alors allons-y !!! »




Hilledegarde : «Das Vaterspiel me plait bien….»

Peter : « Rentrons pour voir à quelle heure est la séance …»




Hiiiiiiiii












Vinzenz SHUMIZ : « C’est bon, remonte !!! On s’en va !!! »




VRRROUUUMMMM




Appartement de FUCHS, Berlin, 14h03
HAGEN FUCHS : "Il faut qu'on marque les esprits. Tout le monde a déjà oublié notre action lors de la manifestation avec ce ministre français (lien sur cet épisode)"

Ulrich ROFENDAL : « Hagen, HAGEN, viens voir !!! »




HAGEN FUCHS : « Quoi ? »




Ulrich ROFENDAL : « Un flash spécial à la télé. 1 homme a tiré sur la foule dans Berlin, il y a 40 minutes…. »




Lou 44 : « Ici Lou 44 pour TV.Z à Berlin, en direct… »




Lou 44 : « Une terrible fusillade a eu lieu devant les cinémas ici dans cette grande rue de Berlin. 5 personnes sont décédées et 6 sont gravement touchées »




Lou 44 : « Des témoins de la scène parlent d’une personne lourdement armée de fusils automatiques de type Kalachnikov. »




Lou 44 : « On ne sait pas si c’est l’œuvre d’un déséquilibré ou d’un attentat…. »




Lou 44 : « Dès que nous aurons plus d’informations, nous vous tiendrons informés… »




Inspecteur Hans POHL de la Kriminalpolizei de Berlin : « Bon, trouvez moi des vidéosurveillances !!! Vite !!! Il faut que l’on trouve des indices sur celui qui a tiré sur ces gens !!! »




Rue des Cinémas, Berlin, 14h34
Katerin FITZER, adjointe de Hans POHL : « Nous avons une dizaine de caméras qui ont pris l’agresseur qui était cagoulé. Il s'est enfui dans une voiture verte… Le GSG9 arrive de Bonn dans moins d’une heure….»




Policier : « Inspecteur, inspecteur. Il a recommencé dans un supermarché dans la banlieue berlinoise…. Des policiers sont arrivés au même moment…. Il s’est retranché dans la grande surface…. »









2 commentaires:

  1. Gloup, terriblement actuel et très réaliste. Ton centre ville de Berlin est superbe et très bien en scène. Je vois que tu as changé de chaîne, tu es passé de W8 à TV Z. Le succès quoi !

    RépondreSupprimer