jeudi 15 décembre 2016

Saison 3 - Episode 3 - Geisel - Partie 4


3ème Saison

Episode 3 : GEISEL (Otage)



Partie 4 : Préparations


Résumé de la partie précédente : Les preneurs d’otages ont donné leur revendication : que tous les migrants arrivés depuis 2 ans en Allemagne soient expulsés. Si cette revendication n’est pas tenue par le gouvernement allemand, ils tueront un otage par jour. Le porte parole des preneurs d’otages, un certain WINKEUR est un ancien membre du GSG9, et qui était spécialisé dans le déminage… Jurgen ADENAUER se prépare….


Stuttgart, Lundi, 12h02




Jurgen ADENAUER : « Bon, nous avons vu avec l’architecte et les constructeurs de ce musée toutes les ouvertures pour y entrer. Cependant, j’imagine que WINKEUR a aussi préparé et piégé ces accès… »




Jurgen ADENAUER : « Le ministère nous a expliqué que le gouvernement ne pliera pas et qu’il est impossible d’expulser les 1 million 200 mille migrants qui sont arrivés ces dernières années… De plus, parmi les invités se trouvent le maire de la ville, de nombreux notables, ainsi que des officiers de la police comme notre général du GSG9, Oskar FINDER… »






Jurgen ADENAUER : « En visionnant les images qu'ont transmis les preneurs d'otages, on voit 52 otages retenus au 2ème sous sol... L'endroit le plus difficile d'accès...»




Jurgen ADENAUER : « WINKEUR était un ancien membre du GSG9 et connaît de nombreuses pratiques et modes opératoires de nos équipes. Il nous a quitté il y a 8 ans. Nous allons donc utiliser nos moyens techniques les plus récents qu’il ne connaît pas…»




Jurgen ADENAUER : « Est ce que la bulle 4G temporaire pour nos communications est installée ? »

Helma SCHEFER : « Oui Kommandeur !!! »

Jurgen ADENAUER : « Très bien. Je veux aussi que les responsables d’équipes se munissent de nos bracelets « Feeltact ». Cela permettra d’envoyer des messages personnalisables… Est ce qu'on a envoyé un drone pour voir l’intérieur du hall d’exposition ?…»




Helma SCHEFER : « ça y est, c’est fait… On a l’image. »




Helma SCHEFER : « On s’approche… »




Jurgen ADENAUER : « Pas d’otage sur le premier niveau ou dans le hall d’entrée. Selon la liste des invités, il y avait 49 personnes et il manque 3 personnels qui s'occupait du service. Cela correspond aux 52 personnes vues dans le 2ème sous sol…»




Jurgen ADENAUER : « Je vois 1 homme en bas avec un fusil automatique… »




Jurgen ADENAUER : « WINKEUR avec 2 autres hommes au 1er niveau… Il faudrait que nous puissions avoir accès à une vue du premier et deuxième sous sol pour être sûr que tous les otages sont au même endroit. Continuez d'observer avec le drone ! »




JB : « En étudiant les plans, nous avons repéré un endroit où nous pourrions faire une brèche en passant par la cour intérieure pour atteindre le premier étage. Il y a 2 caméras extérieures, mais qui sont pointées sur le parking. »




JB : « On pourra passer par le toit en lançant un filin. En utilisant le « Gatecrasher Modular », nous arriverions dans les toilettes du premier étage… »

Jurgen ADENAUER : « Très bien… »


Vidéo du Gatecrasher Modular




Jurgen ADENAUER : « Bon, préparons notre plan d’intervention en cas de feu vert du Ministère. Nous organiserons une diversion avec vos SEK devant le Musée grâce aux véhicules blindés… »




Jurgen ADENAUER : « Puis, pour couvrir le bruit et les vibrations des explosions des 2 brèches, l'une au premier et l'autre dans les égouts, un hélicoptère volera à basse altitude… »




Jurgen ADENAUER : « Nous accéderons par les égouts qui donnent sur un conduit technique au 2ème sous sol en créant une brèche. Selon les architectes, il y a une trappe technique qui ouvre entre les toilettes et le conduit technique… Là aussi nous passerons par les toilettes… »




Ingrid KRULLER, Hauptkomissar de Stuttgart : «Kommandeur,  un coup de téléphone du ministère ! »




Jurgen ADENAUER : « Allo ? Oui !!! Nous pouvons nous mettre en position et surveiller pour intervenir dans moins d’une heure. Très bien. Nous nous préparons immédiatement… »




Jurgen ADENAUER : « Nous avons le feu vert pour lancer notre intervention ! Allons-y ! »



>>> Lien sur la suite en cliquant ici <<<





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire