mardi 1 novembre 2016

URNA Utvar Rychlého NAsazeni

URNA
"Utvar Rychlého NAsazeni"


L’URNA, signifiant "Utvar Rychlého NAsazeni", est l’unité d’intervention contre le terrorisme, le crime organisé et les activités criminelles de la Police tchèque.


Lors de l’effondrement de la Tchécoslovaquie divisant le territoire entre 2 nouvelles républiques , la Tchéquie et la Slovaquie, de nombreux groupes mafieux sont apparus venant de Russie, Turquie, Albanie, Pologne, Bulgarie, Kosovo. L’une des plus organisé et violente est celle du Kosovo.


Le concept de l’URNA existait déjà sous l’ère Tchécoslovaque créé au début des années 80. Appelé d’abord "Odbor Zvlàsthniho Urceni", elle fut contestée au milieu des années 80 car le pouvoir de l’époque les utilisaient pour  arrêter 
des opposants et des manifestants.


C’est en 1990 que cette unité est nommée URNA. Elle va alors prendre les critères des unités d’intervention occidentales. Ses missions sont tournées contre les groupes terroristes, les prises d’otages, les arrestations de criminels dangereux
 ou contre des groupes mafieux.


Elle est utilisée aussi dans la sécurité et la protection des personnes du gouvernement tchèque et de leurs invités lors de visites officielles.


Elle intervient aussi lors de mutinerie en prison et épaule les polices locales.


Ses entrainements sont continuelles et elle dispose d’un terrain pour s’entrainer.


D’autres unités de la police militaire s’entrainent aussi sur cet endroit.


Elle intervient dans le réseau ATLAS et effectue des exercices avec eux.

Le réseau ATLAS
>>> Cliquez ici <<<


D’autres unités de ces polices militaires tchèques peuvent venir les épauler 
dans des missions complexes.



Sur ces vidéos, vous pouvez voir leurs interventions:












Sur ces vidéos, différentes démonstrations 
des forces de polices civiles et militaires tchèques :









Découvrez l'unité spéciale des douanes tchèques:

SON
>>> Cliquez ici <<<

et les démonstrations des forces d'intervention tchèques:


>>> Cliquez ici <<<


Découvrez aussi sur ce blog:


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire