lundi 23 mars 2015

Saison 2 - Episode 2 - Fin de l'épisode




Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence

2ème Saison

2ème épisode - Demonstration  -



Dernière Partie 




20 minutes plus tard
Oda FRIEDRICH : « Nous avons repousser les manifestants virulents Général… »





Oda FRIEDRICH : « Ils sont comme prévu au bout de la rue et n’ont pas eu le temps de nous résister… »





Oda FRIEDRICH : « Nous enlevons la barricade qu’ils avaient fait… »





Oda FRIEDRICH : « Et avons arrêté une vingtaine des plus violents… »





Oda FRIEDRICH : « Nous les transférons au commissariat central… »





Oda FRIEDRICH : « Dans 10 minutes nous finissons le nettoyage de la rue … »

Vidéo qui a inspiré cette histoire:






Ulrich ROFENDAL : « Regarde Hagen, ils se sont enfuis par hélicoptère. On a quand même réussi à les faire fuir… »





Hagen FUCHS : « Qu’est ce que tu racontes…. Regarde, c’est encore nous qui reculons. On ne peut pas continuer comme ça. Il faut marquer les esprits…. »





Hagen FUCHS : « Et pour cela nous devons trouver une action plus forte qui redonnera le pouvoir à la TERRE… Allez, on s’en va !!! »





2 jours plus tard, Ministère de l’intérieur allemand, Berlin, 09h51



Oskar FINDER, directeur général du GSG9 : « Débriefing des événements lors de la venue du ministre français il y a 2 jours. Sur les 3000 manifestants qui ont entouré notre ministère, plus de 200 ont tenté d’intercepter les voitures de la délégation française…. Signe d’une opération en vue d’un coup d’éclat auprès des médias et de la population… Capitaine FRIEDRICH, à vous !!!»





Oda FRIEDRICH : « Sur les 200 que nous avons repousser, nous avons interpeller une vingtaine d’individus violents, connus de nos services comme éco terroriste du groupe LOG : Liberator Of Gaïa. Ils ont tous des profils différents : cadre, ouvriers, chômeurs… »



Oskar FINDER: « Après avoir visionné nos caméras, photos et vidéosurveillances, nous avons repéré Hagen FUCHS, le leader du LOG… Il était sur une des barricades…»





Oskar FINDER: « Nous le voyons encore ici menant la charge pour intercepter la voiture du ministre…. »





Oskar FINDER: « La violence de l’action et certainement la publicité recherchée par cette attaque est tout à fait à l’image de cet activiste écologique violent. Je suggère donc une surveillance plus poussée des Libérateurs de Gaïa …. »


Fin de l’épisode 2


Découvrez le 3ème épisode







Lien sur le 3ème épisode en cliquant ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire